Je suis un Ninja

Publié il y a 3 ans par Quentin

Dans le monde du développement, on aime donner des noms incongrus à nos rôles. Dans certaines entreprises, les développeurs sont appelés wizards ou les offres d'emploi fourmillent de termes comme Ninja ou encore Rockstar. Cette idée de nommage vient de la culture geek qui aime l'incongru dans ce qui est carré.

Chez les geeks, on aime la différence et on la célèbre sans problème. On ne l'accepte pas systématiquement (ce serait avoir une police de la pensée) mais on la respecte. On aime aussi les univers fantastiques et c'est pour ça que l'on va bien souvent associer ce que l'on fait à des personnages de ces univers.

Aujourd'hui, Ninja, Rockstar ou encore Wizard n'ont plus vraiment beaucoup de sens par leur sur-utilisation ou par le clivage que les recruteurs ont créé en essayant d'utiliser notre vocabulaire pour nous recruter. C'est exactement le même phénomène que pour le mot geek ces dernières années.


Pour moi, être un développeur Ninja, ce n'est pas juste un mot dans un titre de poste, c'est une manière de travailler.

Le ninja, dans sa signification d'origine, est un espion qui utilisera tous les outils à sa dispositions pour réussir à infiltrer, se renseigner, saboter et parfois assassiner. Il cherchera à maîtriser ses outils afin de pouvoir en tirer le meilleur et il apprendra à s'adapter à toutes les situations qu'il rencontrera. Il aura souvent un objectif mais aucun mode d'emploi pour y arriver.


Je vois ma manière de travailler exactement comme ça. Je vais utiliser tous les outils à ma dispositions, chercher à les maîtriser afin de réaliser un but plus grand. Mon but n'est pas de coder mais d'accomplir un objectif. Je vais parfois devoir faire preuve d'ingéniosité pour réussir à trouver une piste à mon objectif ou pour trouver un moyen de contourner un problème. En aucun cas, je me vois supérieur aux autres.

Je n'agis pas forcément seul. Si j'estime qu'utiliser l'aide de quelqu'un m'aidera beaucoup dans la réalisation d'un objectif, je n'hésiterais pas. Je ne suis pas quelqu'un de solitaire mais quelqu'un qui fait la part des choses.

Une autre chose importante, c'est que je dois être fier de mon travail et accepter les conséquences de mes échecs. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour régler au plus vite les bugs de mes applications. Un problème est une attaque à ma fierté et je veux que celle-ci reste intacte. La fierté est à double tranchant. Je veille donc toujours à ne pas être imbu de moi-même. Je cherche à rester modeste dans mes réalisations. La gratification n'est pas que les gens sachent que j'ai développé un outil mais qu'ils sachent que mon outil les aide tous les jours. Si les utilisateurs ont un problème avec l'outil, c'est d'abord l'outil et moi même que je remets en question, pas l'utilisateur.


Se nommer un ninja du code, ce n'est pas pour se mettre en avant mais c'est parce qu'on essaye de suivre une série de préceptes.

Pour résumer les raisons pour lesquelles je suis un ninja, voici les principes que je cherche à respecter tout le temps :

  1. Chercher à toujours mieux maîtriser ses outils et ses compétences. Ne pas rester sur ses acquis.
  2. Rester fier de ce que l'on produit pour que l'on garde une exigence de qualité constante.
  3. Rester humble et modeste lorsqu'on produit quelque chose. Le but est de plaire au client pas de se faire connaitre.

Et vous, quel est votre rôle en tant que développeur ? Pourquoi ? N'hésitez pas à me le dire sur mon twitter @quentin_ninja


Merci à Hélène pour la correction des fôtes